Lifestyle

Piscine naturelle, avantages et inconvénients

Une piscine naturelle ou bio-piscine est une piscine qui n’utilise pas de systèmes de purification chimique, tels que le chlore ou le sel, mais utilise des moyens naturels basés sur les plantes. Les piscines naturelles sont extrêmement décoratives, et se fondent dans le paysage.

Mais la question se pose de savoir quels sont les avantages et les inconvénients de ces piscines : ce qu’il faut pour les construire, si l’espace est le même, comment elles fonctionnent, comment elles sont entretenues tout au long de l’année, etc.

Quelle est la différence

La principale différence réside dans le processus de purification. Les plantes qui entourent et se trouvent à l’intérieur du bio-pool aident à oxygéner et à éliminer les nutriments qui pourraient permettre aux algues et autres micro-organismes indésirables, comme les larves de moustiques, de se propager. Mais attention, ne soyons pas dupes, les piscines naturelles ne sont pas stériles, car il y a des bactéries dans un équilibre écologique. Selon leurs détracteurs, il s’agit en fait de grands aquariums, il est donc important de les garder très propres.

La piscine biologique se compose de deux parties, une zone exclusivement destinée à la baignade et l’autre, pour ainsi dire, à la purification. La zone d’épuration consiste en un bassin rempli de substrats filtrants tels que du gravier, du sable ou de la roche volcanique et des plantes. L’eau est recyclée d’une zone à l’autre au moyen d’une pompe hydraulique, de sorte que les nutriments produits dans la zone de baignade atteignent les stations d’épuration, qui les éliminent.

Si vous ne souhaitez opter pour une telle piscine, mais souhaitez avoir un effet naturel dans votre bassin, faites le choix des pierres naturelles pour le revêtement.

Avantages de la piscine naturelle

C’est comme se baigner dans un lac : on peut y avoir des poissons, non pas comme décoration, mais aussi pour purifier l’eau.

Des économies sur les produits de purification

Les plantes sont vivantes toute l’année, elles se nourrissent des micro-organismes de la piscine et il n’y a pas besoin de dépenser en produits.

Il n’y a aucun risque d’allergies ou de problèmes de peau avec le chlore ou les agents chimiques. Pas besoin non plus de changer l’eau, un nettoyage complet une fois par an suffit.

Un avantage esthétique

Il est entièrement intégré au paysage grâce à la technique japonaise du Shakkei, ce qui donne à notre jardin un aspect professionnel.

Ses formes sont plus libres, elles s’adaptent au terrain.

À lire sur le même thème : Piscines en pierre naturelle, pour et contre

Inconvénients

Dans une piscine chimiquement purifiée, cinq, dix, quinze ou vingt personnes peuvent se baigner. Pas dans une piscine naturelle, où il est nécessaire de calculer combien de personnes vont se baigner. En effet, comme il s’agit d’une purification naturelle, les plantes et les poissons ne peuvent pas être suffisants et se retrouver avec une piscine particulièrement sale.

La question des enfants est également compliquée, surtout s’ils sont petits. Les plantes et les poissons n’éliminent pas l’urine, il faut donc tenir compte du fait qu’elle restera dans l’eau.

L’espace requis pour une piscine naturelle est beaucoup plus grand que pour une piscine chimique. Il faut tenir compte entre autres de la zone d’épuration et de la zone de baignade. Une surface minimale de 25 m2 et une profondeur moyenne de 2,2 mètres sont nécessaires au bon fonctionnement du système d’épuration.

Cependant, si vous avez l’espace, que les enfants font attention et que vous n’invitez pas beaucoup de monde dans votre piscine, une piscine naturelle est bien plus agréable qu’une piscine chimique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.